Traces noires sur mes joues-Un triptyque contemporain émouvant

traces-noires-sur-mes-joues-affiche

Portraits intimes et universels d’humains face à leur solitude

C’est un audacieux et troublant récit que nous content les comédiens de la Compagnie Triplik. Avec une mise en scène contemporaine, Léa Lelièvre signe un texte aussi vif qu’intelligent. Traces noires sur mes joues offre un triptyque de portraits intimes de personnes avec pour point névralgique la solitude. Une pièce émouvante, passionnée et crue, servie par de jeunes comédiens talentueux, découverte au Théâtre La Croisée des Chemins

Louise Weber dite La Goulue-Un attendrissant portrait de l’icône du Paris de la Belle Epoque

louise-weber-dite-la-goulue

C’est avec émotion et justesse que Louise Weber dite la Goulue nous conte la vie de cette icône du Paris de la Belle Epoque. Danseuse, dompteuse de fauves et muse de Toulouse-Lautrec, ce spectacle musical nous permet d’en apprendre plus sur cette femme résolument insoumise, désirant être libre par dessus tout. Accompagnée de Matthieu Michard à l’accordéon, Delphine Grandsart incarne La Goulue, avec sa sensualité, sa gouaille, son dynamisme et son attendrissant minois. Ne manquez pas ce petit bijou théâtral encore pour quelques dates, au Théâtre Essaïon, puis prochainement au Festival d’Avignon (juillet 2019).

Une Reconversion Miraculeuse-Une comédie truculente à souhait

une-reconversion-miraculeuse-affiche

Une Reconversion Miraculeuse est une comédie savoureuse, un brin loufoque sur la reconversion bucolique de deux anciennes prostituées. Des personnages hauts en couleur, un texte irrésistible de drôlerie, l’auteure Maria Ducceschi nous propose une comédie drôle et tendre à la fois. L’on rit de bon coeur grâce au jeu des trois talentueux comédiens. L’on passe une très agréable soirée. À découvrir, pour quelques dates seulement, au Théâtre du Gouvernail

Pour en finir-Immersion dans les méandres de la pensée d’un génie torturé…

pour-en-finir-affiche

« Sans un élément de cruauté à la base de tout spectacle, le théâtre n’est pas possible. » (A.Artaud)

Pour en finir est un spectacle époustouflant qui nous emmène au coeur des méandres de la pensée torturée d’Antonin Artaud. Ce génie torturé, acteur, écrivain et théoricien du théâtre a inspiré de nombreux artistes. Cette pièce, à tendance immersive est une création originale d’après l’émission radiophonique Pour en finir avec le jugement de Dieu, d’Antonin Artaud. Tiphaine Canal et Florian Pâque nous offrent un intense moment de théâtre. À voir absolument, pour quelques dates seulement, au Lavoir Moderne Parisien

On dirait ton père-Une comédie douce amère porteuse d’espoir

on-dirait-ton-pere-affiche

C’est une pièce finement écrite que nous proposent Camille Broquet et Marion Pouvreau, également comédiennes dans la pièce. On dirait ton père est une comédie douce amère sur la notion de « bagage » familial qui nous façonne peu ou prou, jusqu’au jour où l’on décide de vivre pour soi-même. Thomas Lempire vient compléter ce duo, et l’excellente synergie de ce sympathique et touchant trio nous émeut. Une très jolie pièce, à ne pas manquer en ce moment à la Comédie des 3 Bornes

Trash Thérapie-Une comédie délicieusement déjantée

trash-therapie-theatre-la-croisee-des-chemins

C’est à un savoureux moment d’humour noir que nous convient Coralie Constantin et Nicolas Mazzocco dans Trash Thérapie. Durant 1 heure, le spectateur assiste à un huis clos durant lequel malgré une tension palpable, l’humour est au rendez-vous. Le ton est libre, cru, faisant fi du politiquement correct, et quel délice! Avec son texte décalé et finement écrit, Nicolas Mazzocco nous offre un très joli moment de théâtre. À découvrir pour encore quelques dates au Théâtre La Croisée des Chemins

Un Coeur Sauvage-Premiers émois et coming-out

un-coeur-sauvage-affiche

Un Coeur Sauvage est une très jolie pièce qui nous parle des premiers émois, du regard de l’Autre, du rejet, de la quête d’identité, et du suicide chez les jeunes découvrant leur homosexualité. Grâce à la mise en scène sobre et délicate de Frédéric Maugey, et la finesse d’écriture de Christophe Botti, l’histoire de ce triangle amoureux émeut, nous interpelle. Superbement servie par trois jeunes comédiens très talentueux, cette pièce est à découvrir absolument en ce moment et pour quelques dates seulement au théâtre Le Funambule Montmartre

Comme en 14-La courageuse abnégation des Anges Blancs

comme-en-14-affiche

« Seule une vie vécue pour les autres vaut la peine d’être vécue. » (A. Einstein)

Comme en 14 est un véritable hymne à la vie, empreint d’espoir et d’une certaine élégance d’âme. Cette très jolie pièce mettant en scène le quotidien des infirmières, surnommées les « Anges Blancs », durant la Grande Guerre, nous émeut, en ayant de plus, une portée pédagogique pour les plus jeunes. La superbe prestation des comédiens, en particulier de Marie Vincent et Virginie Lemoine offrent un grand moment de théâtre. À ne pas manquer, en ce moment au Théâtre la Bruyère.

L’Importance d’être Constant d’Oscar Wilde-une comédie résolument moderne

limportance-detre-constant-affiche

L’Importance d’être Constant est une comédie datant de 1895 qui surprend par sa modernité. Oscar Wilde, ce génie littéraire, et dandy exubérant offre une critique acerbe de l’Angleterre Victorienne. Savoureux quiproquos, répliques finement ciselées sont au programme de cette comédie menée tambour battant par de talentueux comédiens. À ne pas manquer, en ce moment au Théâtre de Nesle.

Chantecler Solo-Une élégante adaptation de l’oeuvre d’Edmond Rostand

chantecler-solo-affiche

« Je chante pour mon vallon en souhaitant que dans chaque vallon un coq en fasse autant. »

Chantecler Solo nous invite à découvrir l’univers extraordinaire et poétique de l’oeuvre d’Edmond Rostand. À mi-chemin entre le cours magistral et la fable poétique, ce sublime seul en scène met en lumière cette oeuvre méconnue de ce génie littéraire qu’est Edmond Rostand. L’auteur, Axel Sénéquier, parvient à faire redécouvrir cette oeuvre éclipsée par le triomphe de Cyrano de Bergerac. Pierre Besson, propose une mise en scène brillante de ce texte exigeant, quant à Henri Saint-Macary, il excelle dans l’interprétation d’une multitude de personnages. Une très belle découverte théâtrale, à portée pédagogique, en ce moment et pour quelques dates encore au Théâtre La Croisée des Chemins