Ma première commande chez e.l.f : ce que j’ai aimé, ou pas…

 

J’avoue qu’auparavant pour moi, maquillage rimait avec Make up for ever, Chanel, ou en période de budget plus serré : L’Oréal. J’étais un peu méfiante à l’égard des marques telles que : e.l.f ou encore Kiko… J’ai donc décidé de bouleverser mes codes make-up de « petite bourgeoise » et de tester pour vous ces marques.

Aujourd’hui, je vais vous parler de ma première commande chez e.l.f (eyes lips face). Cette marque a deux particularités importantes, à savoir qu’elle propose des produits à 1 €, et ne procède pas à des tests sur des animaux. Le site est très agréable et intuitif. E.l.f propose une autre gamme, la gamme studio, qui elle est un peu plus chère, je ne l’ai pas testée.

****

  • J’ai donc commandé un lipstick gourmand, couleur lèvres de bébé à 1 €, il faut tourner l’embout du gloss afin que soit libérée la juste dose de gloss sur l’applicateur mousse. Un parfum vanille-menthe, une texture agréable, une couleur très jolie et qui tient longtemps. Je suis ravie de ce produit. J’ai envie de tenter d’autres teintes telles qu’écorce ou limonade rose.

  • Toujours au rayon lipstick, j’ai commandé un gloss super brillant nuance : Déesse, toujours à 1 €. Pour ce gloss, le bilan est positif lui aussi tant au niveau de la couleur que de la texture.

  • S’agissant du 3ème produit, j’ai voulu changer de catégorie et m’attaquer à ces petits boutons qui viennent agresser parfois notre peau de princesse. J’ai donc commandé le stylo anti-imperfections (1 €), et là, franchement : rien. L’odeur est assez forte, et surtout mes 2 petits boutons sur le front étaient toujours présents au bout de quelques jours. Rien ne vaut la pâte grise pour chasser les petits boutons!

  • J’ai aussi acheté un illuminateur de teint à 1 € toujours, pour ce booster d’éclat, j’ai choisi la nuance : golden peach qui est trop foncée pour ma carnation. Mais là, c’est de ma faute, je me suis laissée tenter par cette couleur gorgée de soleil qui ne m’est pas adaptée. Donc je ne me prononce pas sur ce produit.

  • J’ai également commandé des papiers matifiants à 1 €, dont je parle ici.

  • J’ai enfin testé 2 vernis à ongles, (1 € chacun), coloris : Navy Dark et Corail. J’ai aimé la couleur et la tenue. Seul petit bémol, le vernis est un peu difficile à enlever.

 

En conclusion, c’est un bilan plutôt positif que je dresse de ces produits, et donc de cette marque. Les frais de port se sont élevés à 6,95 €. La commande est arrivée rapidement et dans un emballage soigné. Parfait pour essayer de nouveaux make-up, des nouvelles couleurs sans stress compte tenu du prix très doux des produits. Vous pouvez d’ores et déjà aller sur le site pour trouver votre bonheur beauté : http://www.eyeslipsface.fr/

Secrets de beauté d’hier pour princesses d’aujourd’hui (9) : les gouttes bleues d’Innoxa

 

C’est avec plaisir que je reprends cette chronique que j’avais débuté l’été dernier, pour vous parler d’un produit incontournable qui a fait ses preuves : les gouttes bleues d’Innoxa.

Ce produit a plus de 50 ans, c’est un subtil cocktail d’eaux de bleuet, camomille, hamamélis, et sureau. Ces gouttes reposent les yeux, et diminuent les signes de fatigue oculaire.

J’ai donc testé ces fameuses gouttes miraculeuses. Concernant leurs propriétés apaisantes, j’ai aimé le réconfort qu’elles apportent aux yeux fatigués, après un long travail sur écran par exemple. En revanche, j’avais beaucoup entendu parler de leur effet « blanchissant » sur le blanc de l’oeil, pour illuminer le regard, et là, je n’ai rien vu, (et je ne suis pas myope comme une taupe, hein).Peut être est ce parce que j’ai déjà une nuance de blanc assez claire, je ne sais pas.

Leur prix, environ une dizaine d’euros en parapharmacies. L’inconvénient, il faut les utiliser rapidement après ouverture.

 

N’hésitez pas à aller regarder les autres produits de la marque, sur le site Innoxa.

Et vous, avez vous testé ces fameuses gouttes bleues ? Votre verdict ?

Kate Moss for Fred…

 

Coup de coeur pour la ligne de bijoux créée par Kate Moss pour le joaillier Fred. Tout ce que touche la reine Moss se transforme en or! Tout ce qu’elle crée, fascine, et devient un objet cultissime,  et donc furieusement indispensable.

Il en va ainsi pour cette magnifique collection de 22 modèles, comprenant des sautoirs, des colliers, des boucles d’oreilles, et surtout mon coup de foudre : des bagues.

 

Kate Moss s’est inspirée de ses différents tatouages  (ancre, étoile, lune, et coeur), pour créer ces bijoux so glam. Détail qui a son importance, les prix commencent à 490 € , de quoi rendre les créations de la Moss un brin accessible…

 

 

N’hésitez pas à aller découvrir l’intégralité de la collection sur le site de Fred.

Les sautoirs, dont le prix est connu « sur demande », véritables objets de désir…

 

Et vous, quels modèles aimeriez vous ?

4 papiers matifiants au banc d’essai…!!

Si, en milieu de journée votre peau commence à briller, et que vous êtes une working-girl très occupée, cette astuce beauté est faite pour vous, je veux biensûr parler des papiers matifiants.
Indispensables pour les peaux mixtes ou grasses, j’ai décidé d’en tester 4 pour vous, de la marque la plus économique à la plus chic,  je vais vous donner mon avis sans langue de bois, mais possible langue de vipère.

****

 

  • Papiers Matifiants E.L.F : Commençons par le plus économique, imbattable au niveau du prix, à 1 € les 50 feuilles, les papiers matifiants de la marque elf . L’aspect de ces feuilles n’est pas très joli, le papier est tacheté, et surtout très transparent, on ne voit pas assez à mon goût la brillance absorbée. De plus, pour mon cas, une seule feuille ne suffit pas, deux sont obligatoires. Les principaux avantages : le prix, et surtout que ce produit n’est pas testé sur les animaux, et ça, cela mérite d’être signalé.

  • Papiers Matifiants Sephora : La marque Sephora présente elle aussi ses « petits papiers », à un prix abordable : 5 € pour 50 feuilles, le petit étui en carton est discret, facile à glisser dans votre sac à main ou votre trousse beauté.
    Vous pouvez les utiliser même avec une peau sensible, je n’ai pas eu de réactions cutanées. Généralement un papier suffit. Je ne trouve pas de point négatif à ce produit.
    Pour l’instant, ce produit reste mon chouchou, pour son rapport qualité/prix. Je ne le trouve pas sur leur site, mais il existe bien en magasin (placé en général avant les caisses).

  • Papiers Matifiants Pureness de Shiseido : Ce sont les papiers matifiants que j’ai le moins aimés. Leur pouvoir absorbant n’est pas assez important, j’ai besoin de 2 papiers pour faire l’ensemble de la zone T. A mon avis, leur prix ne se justifie pas. Le prix : 22,50 € l’étui de 100 papiers.

  • Papiers Matifiants Chanel : Terminons par l’accessoire so glam, le papier matifiant de luxe, « made by » Chanel. Dans un pochon de velours noir siglé, se cache un étui rechargeable, de feuilles, toutes siglées. Véritable objet de désir modesque, on ose à peine les utiliser. Dôtés d’un pouvoir matifiant sans égal, ces papiers sont un pur luxe, soit miraculeux pour la peau, mais furieusement cher pour notre porte monnaie de princesse. Mon verdict : à utiliser comme accessoire modesque plutôt que comme arme anti-brillance quotidienne. J’ai acheté mon petit étui, rechargeable chez Marionnaud, entre 25-30 €, d’après mes souvenirs.

 

Et vous mes princesses, utilisez-vous des papiers matifiants? Quels sont vos favoris ??

 

Sarah Michelle Gellar : une jolie tueuse de vampires d’1m60.

Je te parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître, les copines de vampires ne s’appelaient pas Bella ou Elena, mais Buffy. Ce personnage a marqué les débuts des histoires de vampires, bien avant les « Twilight » et autres « Vampire Diaries », c’est bien évidemment de Sarah Michelle Gellar dont je vais vous parler…

Son histoire commence le 14 avril 1977 à New York. Ses parents divorcent durant son enfance. Sarah est bonne élève et s’adonne avec talent au patinage artistique. Sa carrière commence en 1981, elle joue dans un téléfilm, puis les enchaîne, ainsi que les spots publicitaires. Durant l’année 1992 elle joue dans une série TV célèbre aux Etats-Unis « All my children ». Pour l’anecdote, c’est sur le plateau de cette série qu’elle rencontre Michelle Trachtenberg, qui jouera sa soeur Dawn dans la série « Buffy », Michelle qui jouera par la suite dans « Gossip girl », le rôle de Georgina.

L’année 1997 marque un tournant dans sa carrière puisque c’est cette année là que la jolie blonde auditionne pour la série cultissime « Buffy contre les vampires ». Sarah auditionnait au départ pour le rôle de Cordélia, mais c’est finalement le rôle de Buffy Summers qu’elle décroche. Elle jouera 7 saisons, soit 144 épisodes dans la peau de la tueuse de vampires aux tenues sexy. On se souvient avec une petite émotion quand même de sa romance impossible avec le bel Angel, joué par David Boreanaz, qui par la suite aura sa propre série : « Angel », puis que l’on verra dans « Bones ». On aimait bien également Cordélia avec sa sublime chevelure couleur de jais, interprétée par Charisma Carpenter, aperçue récemment dans quelques épisodes de la série « Greek ». On avait aussi une tendresse particulière pour la meilleure amie de Buffy : Willow campée par Allyson Hannigan, que l’on a pu voir dans « American Pie » (les 3), puis plus récemment dans la série à succès : « How I met your mother ». Une série à laquelle sont attachés beaucoup de bons souvenirs, avec des décors parfois un peu « carton pâte », mais qui a marqué les esprits, et peut être même un peu les coeurs…

Concernant la sexy attitude, le magazine Maxim la classe durant plusieurs années parmi les 100 femmes les plus sexy. Le magazine People quant à lui la place parmi les 50 plus belles célébrités au monde. Maxim la nomme « Femme de l’année 2008 ». Encore une fois, ce n’est pas obligatoire d’avoir des jambes d’1m20 pour être sensationnelle… Small is beautiful.

Côté cinéma, elle joue dans « Souviens-toi…l’été dernier », le premier volet, selon moi le meilleur, elle y partage l’affiche avec Jennifer Love Hewitt, autre petite princesse, et Freddie Prinze Jr qui deviendra son époux. Elle joue aussi dans « Scream 2 ». On l’a également aimé dans « Sexe intentions », en brune bitchy, sorte de remake sulfureux des « Liaisons dangereuses », où elle partage l’affiche avec Ryan Philippe. Elle enchaîne en 2002, puis 2004, avec « Scooby-Doo » 1 et 2. Puis elle tourne des films d’épouvante « The grudge » 1 et 2. Puis, des films comme : « Southland Tales », ou encore : « Une fille à la page »…

Côté coeur, elle épouse le beau prince Freddie Prinze Jr en 2002. Elle donne naissance à leur premier enfant : Charlotte Grace , le 19 septembre 2009.

Une de ses meilleures amies n’est autre que Shannen Doherty. Elle s’entend très bien également avec Eva Longoria. On aime son look de fashionista, tout en restant cependant assez naturel.

L’année 2011 marque le grand retour de Sarah avec la série « Ringer », où elle joue les rôles de 2 soeurs jumelles poursuivies par la mafia. Je suis très heureuse du retour sur le petit écran de cette princesse de poche que j’affectionne particulièrement.

En septembre dernier, la belle a donné naissance à un petit garçon dont le prénom a été dévoilé cette semaine, Rocky James. La belle voit donc sa jolie petite famille s’agrandir. Ici avec sa fille Charlotte Grace. On attend avec impatience les photos du petit Rocky.

 

 

On adore la collection Vanessa Bruno pour la Redoute

Cette saison le géant de la VPC a fait très fort en invitant la créatrice de génie Vanessa Bruno à créer une collection capsule.

Comme on peut le lire sur le catalogue, cette collection est : « une garde-robe essentielle, élégante et décontractée née de sa vision urbaine et poétique. »

J’aime particulièrement cette blouse en voile de coton, à prix doux, 79 €

 

J’ai aussi beaucoup aimé cette robe-chemise en jacquard de soie à 99 €.

 

Coup de coeur enfin pour ce jean flare à 79€.

 

N’hésitez pas à venir découvrir l’intégralité de cette collection capsule sur le catalogue ou sur le site de La Redoute. Et vous, allez vous craquer pour cette collection aux matières agréables et aux couleurs de l’automne ?

J’ai testé les nouveaux produits crunchy d’Ovomaltine.

Article sponsorisé.

Pour un caprice gourmand, c’en est un! J’ai eu la chance de tester ces 2 produits pour vous.
Avant ce post, la marque Ovomaltine représentait pour moi des produits énergétiques et puis c’est tout.
Aujourd’hui, Ovomaltine est toujours synonyme d’énergie, mais a mis du fun dans ses produits so yummy : l’Ice crunchy, et les crunchy biscuits.

Commençons par l’Ice crunchy, c’est de loin le produit le plus innovant des deux, à cause de sa texture. En effet, ice crunchy se boit avec du lait froid, comme son nom l’indique, mais et surtout, s’il se boit, il se mange également, car ses pépites craquent sous la dent. Ce produit vous donnera des forces pour la journée pour affronter la jungle urbaine sur vos stilletos, il contient 39% d’extrait de malt d’orge, céréale contenant des vitamines B2, B5 et B12, ainsi que du calcium et du phosphore. Mon avis : j’ai aimé le goût de ce produit, en revanche pas du tout cette texture à la fois liquide et croustillante. Le Prince toutefois a adoré, c’est un vrai choco-addict, donc si vous êtes vous aussi adeptes du chocolat sous toutes ses formes, vous aimerez sûrement ce produit.

 

Passons à mon produit chouchou, les crunchy biscuits, que j’ai privilégié pour le petit déjeuner, car étant assez énergétiques, les manger en journée ne conviendrait pas à mon « régime fashionista », après, à vous de voir à quel moment de la journée vous souhaitez les déguster (547 Kcal pour 100 g). Ces biscuits sont franchement délicieux, j’ai adoré, le Prince aussi. Ce sont deux biscuits fourrés d’une crème onctueuse à l’Ovomaltine. Très gourmands et savoureux, c’est mon coup de coeur gourmand.

J’espère que ce petit post gourmand vous donnera envie de tester ces produits yummy et remplis d’énergie.

Quand Michelle Williams devient Marilyn Monroe sous l’objectif d’Annie Leibovitz…

Coup de coeur pour ces clichés d’Annie Leibovitz pour le magazine Vogue US mettant en scène Michelle Williams transformée en Marilyn Monroe.

Qu’elle a changé notre Jane Linley de la série romantique « Dawson », si bien évidemment la beauté mythique de Marilyn n’est pas égalée, on aime cette ambiance so 60’s, la grâce de Michelle Williams, et sur certaines photos même, cette incroyable ressemblance avec l’icône.

Inspiration modesque : on aime le cardigan couleur rouille, une des couleurs de l’automne.

A l’occasion de la sortie prochaine aux Etats-Unis du film évènement : « My week with Marilyn », relatant les relations entre Marilyn Monroe et Laurence Olivier sur le tournage du film « Le Prince et la Danseuse », Michelle Williams s’est magnifiquement prêtée au jeu de cette séance photos .

On aime donc l’ambiance qui se dégage de ces photographies, à la fois glam et chaleureuse, rassurante, à une époque où tout va de plus en plus vite, nous avons besoin d’icônes, de stars intemporelles…Marilyn fait partie de cette catégorie de stars. C’est donc avec une grande impatience que nous attendons la sortie de ce film en France.

 

Et ma préférée pour terminer, j’aime la sensualité qui se dégage de cette photographie…

 

Nous voulons toutes un chignon opéra !

La première fois que j’ai vu un chignon opéra, (ou « bun » pour sa forme ronde), c’était dans un magazine féminin, une de mes it-girls préférées Lauren Conrad le portait, j’étais bien loin de me douter qu’il allait devenir une de mes coiffures favorites.

Toutes les stars l’ont adopté, pourquoi pas nous, les princesses de tous les jours ? Cette coiffure chic et sophistiquée est faite pour nous!!

De Nicole Richie, à Lauren Conrad, en passant par Eva Mendes, (bon je vous l’accorde, ça n’est pas sa meilleure photo),  elles veulent toutes un chignon opéra!!!

Tout cela c’est bien gentil me direz vous, mais nous, contrairement à ces stars n’avons pas de coiffeur particulier. C’est ce que je croyais moi aussi, avant que je ne vois ce tuto, de la jolie Floriane, de Artvintagegallery, qui propose entre autres,  des tutos coiffure et maquillage. J’ai aimé les explications claires et l’image de bonne qualité, ainsi que la bonne humeur communicative de cette petite princesse.

 

 

Dans le tuto, Floriane nous propose son ingénieuse astuce de remplacer le bun par une paire de chaussettes, j’ai aimé. Je dois dire que n’étant pas très habile, j’ai préféré acheter mon « bun » chez Claire’s qui propose des buns de différentes tailles, et de différents coloris, 2 je crois, un clair et un foncé. Si vous avez les cheveux longs, mais assez fins, comme les miens, n’hésitez pas à prendre la teinte proche de celle de votre chevelure, toujours plus joli.

Après, libre à vous d’agrémenter votre chignon d’épingles à strass, comme ce que j’ai fait, ou à perles…ou pas. Pour un effet moins sophistiqué, vous pouvez laisser dépasser quelques mèches. Une coiffure idéale pour le bureau ou pour aller en soirée. L’essayer, c’est l’adopter!!

 

 

Glossy ou Jolie : le phénomène des beauty box

 

Si pour vous GlossyBox ou JolieBox sont synonymes de weekends gourmands ou de prestations diverses à choisir dans des coffrets à thème, c’est que vous ne connaissez pas encore ce phénomène qui nous vient des Etats Unis, à savoir le phénomène à succès : la Box.

Qu’elle soit jolie ou glossy, elles ont en commun d’avoir pour but de vous faire découvrir des produits de beauté, nouveaux et/ou tendance, et ce en dose d’essai (c’est à dire que vous avez assez de produit pour le tester plusieurs jours, contrairement aux échantillons), et sans sortir de chez vous.

En souscrivant un abonnement, dont les conditions sont spécifiées sur le site respectif de chaque box, vous recevez tous les mois chez vous une boîte, « box », remplie de produits de beauté en dose d’essai.
Le côté attractif de cet outil marketing réside à mon avis dans le côté « pochette surprise » de cette box, on se souvient toutes de notre enfance avec les pochettes surprise, l’impatience à l’idée de découvrir les merveilles que contient cette box, la fierté de la posséder, et la croyance, vraie ou fausse, que nous allons découvrir LE produit de beauté qui nous rendra la plus belle…

C’est donc avec impatience que j’attendais ma première GlossyBox cette semaine, car c’est celle-ci que j’ai choisi de tester pour vous. Le principe est simple, en m’inscrivant sur GlossyBox.fr, j’ai accepté de payer chaque mois 13 euros, (cette somme incluant les frais de port), cet abonnement est résiliable à tout moment.
J’ai préalablement répondu à un questionnaire sur le site, visant à personnaliser de plus en plus les glossybox.
Reçue le lundi 5 septembre, j’étais donc heureuse, après une rentrée difficile, de retrouver dans ma boîte aux lettres la tant attendue box.

Mes impressions dès l’ouverture du carton siglé ont été bonnes, la « box » était jolie d’un rose très pâle, avec le logo de la marque. Ravie de pouvoir conserver cette jolie boîte dans mon dressing ou dans ma salle de bains, je n’ai pas encore décidé, question existentielle… de fille ! Ueouré d’un ruban nous précise le contenu de cette boîte à beauté.

 

Pour ma GlossyBox de septembre, j’ai donc droit à :

  • Un nettoyant visage de la marque Murad :

Avec un packaging sobre, le produit inspire confiance. A base de concombre et de gingembre blanc hawaïen, le produit donne envie de le tester.  L’odeur est relativement neutre.
Ce nettoyant à une texture légère, et le vrai point positif réside dans son côté hydratant. Effectivement, une fois rincée à l’eau tiède, la peau ne tiraille pas, comme avec beaucoup d’autres nettoyants, la peau est douce et respire, et ça se voit.

  • Un vernis à ongles Alessandro :

C’est très personnel, mais je n’ai pas eu de coup de coeur pour la teinte rouge, du coup, je l’ai juste essayé une journée, donc je ne peux pas trop me prononcer pour la tenue de ce vernis.

  • Un masque anti-rides Carita :

Une marque must-have qui a fait ses preuves. Etant une fan de Carita, je ne suis peut être pas très objective.

J’ai beaucoup apprécié ce produit, l’odeur, le packaging… Une bonne idée selon moi de l’avoir mis dans la box pour faire découvrir la marque à celles qui ne la connaissent pas encore.

  • Un gloss Terre d’Oc :

Couleur nude, mon produit favori dans cette box. j’ai beaucoup aimé la teinte, la texture couvrante mais non desséchante, et la tenue longue durée.

En plus, ce produit est bio. Ce gloss m’a même donné envie de m’intéresser de plus près à la marque.

  • et enfin un lait corporel bio Bois de Rose de FLORAME :

J’ai beaucoup apprécié l’odeur, une texture agréable, hydratante et non collante. Toutefois, l’effet douceur a disparu pour moi, au bout de quelques heures, contrairement à d’autres lait corporels qui laissent la peau douce plus longtemps.

 

En conclusion, je compte conserver mon abonnement chez GlossyBox, pour plusieurs mois encore, je vous tiendrai au courant donc à chaque fois de ce que je reçois.

Et vous, êtes vous tentée par ce phénomène des beauty box ? Et si oui, par laquelle ?