La baguette magique de Miss Ferling : l’accessoire indispensable de la saison…

Avec l’arrivée du printemps, nous Princesses, nous nous découvrons peu à peu, osons les robes aux décolletés sages ou vertigineux, pour les plus audacieuses d’entre nous, bref nous sommes en mode séduction. (Nous le sommes toujours, hein, mais là, encore plus).  Une séduction qui pour les princesses célibataires a un but : trouver LE prince charmant.

Cette baguette est l’outil INDISPENSABLE pour trouver son prince, et le séduire, (rien ne vous empêche quand même de vous inscrire sur des sites de rencontres sur le net, ou mieux, de sortir afin de provoquer LA rencontre. La baguette ne fonctionnera pas si vous êtes seule devant le Docteur Mamour avec votre chat, hein, on est d’accord 😉 ), ou encore séduire encore et toujours le prince qui a la chance de partager votre quotidien.

Laissant un sillage nacré et pailleté, au parfum gourmand, votre décolleté sera sublimé.  A utiliser sans modération. Le pendentif livré avec la baguette est un joli bijou de princesse.

Retrouvez tous les produits Miss Ferling sur le site : http://www.missferling.fr/

Astuce de Princesse : A mettre aussi au coin de l’oeil pour « accrocher » le regard du Prince ou du Prince potentiel…! ça y est, le tour est joué, vous l’avez envôuté…

Penhaligon’s : créateur de fragrances princières…

Il était une fois, (car c’est comme cela que commence toujours les moments délicats que nous adorons, nous les princesses), par un samedi après midi mi-ensoleillé, mi-pluvieux… Toujours à la recherche « du parfum » qui se rapprochera le plus de ma personnalité marquée, à la fois féminine et capricieuse, je décidais de m’arrêter pour un délicieux moment à la maison Penhaligon’s.

Parfumeur depuis 1870, William Penhaligon s’établit à Londres dans le quartier de Mayfair. Il devient barbier. Il créa sa première fragrance  pour homme en 1872 « Hammam Bouquet ».

En 1956, la maison Penhaligon’s devient le fournisseur officiel du Duc d’Edimbourg (époux de la Reine d’Angleterre). Puis en 1988, devient celui du Prince de Galles.

La rue Saint Honoré accueille au numéro 209  la marque Penhaligon’s en 2006. Cette maison possède 13 boutiques en Angleterre dont 7 à Londres.

La marque compte 36 fragrances. Comme tous les parfums d’auteur, ou encore parfums de niche, ces « jus » ont du caractère, une personnalité olfactive forte. Ils ont la faculté de surprendre, et de surtout déclencher un réel coup de foudre. Comme nous, ils sont uniques! Des parfums que vous ne risquez pas de retrouver chez tout le monde. En un mot, la haute couture de la parfumerie.

Qui dit moi de mai dit Muguet, le soliflore est bien évidemment mis à l’honneur dans la boutique rue St Honoré. Une fragrance subtile et légèrement citronnée, indispensable à toutes les muguets addict, dont je fais partie.

En l’honneur du mariage du Prince William , la boutique offrait ce samedi après midi, le thé, anglais of course, et cakes, le tout dans une ambiance feutrée, propre à la boutique, et chaleureuse, grâce au personnel souriant, et accueillant. Un véritable moment de princesse….

Informations pratiques : Sur le site de la maison Penhaligon’s, vous trouverez pour chaque fragrance indiquées les notes de tête, de coeur et de fond, ce qui vous permettra de mieux les connaître avant votre visite en boutique. Le personnel de la maison vous renseignera avec compétence et gentillesse.Côté prix, compter en moyenne 110 € pour une eau de parfum 100ml, il existe aussi assortis à chaque fragrance, les savons, ainsi que l’huile de bain, ou encore la crème pour le corps.

What is the meaning of « parfum de niche »: cela fera l’objet d’un prochain article…

Mes accessoires du jour :

Vernis : Khaki rose Chanel

Bague : H&M

Sautoir : Le Shopping d’Elisa (le sautoir dressing en photo est épuisé, vous trouverez le sautoir Paris tout aussi joli)

Alessandra Sublet : une petite princesse pétillante et déterminée…

 

Pour la première fois depuis les débuts de ce blog, notre petite princesse de la semaine est française!
Cette pétillante et charmante jeune femme est d’origine lyonnaise, et porte la trentaine avec style et beauté.
Non, il ne s’agit pas de moi….looool!
La petite princesse dont je vais vous parler n’est autre que la présentatrice de talent Alessandra Sublet.
Selon les différentes sources d’informations, la belle culminerait à 1m60, voire 1m63…!

Née donc à Lyon, le 5 octobre 1976, elle fait ses études à l’Institut supérieur de la communication, de la presse et de l’audiovisuel de la ville.
Ses débuts, elle les effectue sur Radio nostalgie, puis part pour la ville de Carrie Bradshaw, NY, pour la chaîne MTV.
De retour dans l’Hexagone, elle travaille comme chroniqueuse sur l’émission « Combien ça côute? », également pour Match TV, puis pour la matinale de Canal +.
En 2006, elle rejoint M6, on a pu la voir dans les émissions suivantes: « Classé confidentiel », « Incroyable talent », « L’amour est dans le pré », « Nouvelle star, ça continue ».

Côté glam, en 2008, elle participe à une publicité pour Lancôme, et son parfum « Magnifique ».

Depuis 2009, elle anime une quotidienne : « C à vous » sur France 5, et  arbore une nouvelle coupe de cheveux sensationnelle, une coupe garçonne à la fois rebelle et sexy.
Cette émission fait place à la bonne humeur, autour d’un invité, et d’un dîner concocté et dégusté en direct. Ses interviews sont remplies d’intelligence et de malice. Son ton doux et acidulé à la fois,
ainsi que son éclatant sourire font de cette émission un excellent rendez vous quotidien réconfortant et délassant après une journée de princesse passée dans la jungle urbaine.

 

Mariée puis divorcée, cette jolie princesse compte parmi ses amies une certaine Laëticia Hallyday, et a pour cousin, le footballeur Willy Sagnol.

 

Elle a récemment été choisie pour être une des représentantes de la marque Garnier pour vanter les mérites d’un anti-rides : Ultra-Lift. On aime son sourire et son côté « classy ».

Une petite princesse qui affirme faire ce qui lui plaît. Elle a tout à fait raison, et sa réussite le prouve.

 

Retrouvez la sur France 5, dans l’émission « C à vous » de 19h à 19h55.

La belle et son équipe, avec entre autres, Julie Andrieu, et Jérémy Michalak

La belle Alessandra est enceinte, elle et son compagnon : Clément, un producteur, attendent un heureux évènement pour bientôt.

On aime ses jolies formes de future maman qu’elle sait mettre en valeur de façon chic, comme ici en photo avec Nolwenn Leroy.

Le 28 juin 2012 Alessandra a donné naissance à une jolie petite fille prénommée Charlie. La belle se serait mariée, il y a quelques mois au père de sa petite fille aux Etats-Unis, dans le plus grand secret…!

Alessandra vient de sortir ces derniers jours, (mai 2013), un livre sur le baby blues qu’elle a connu après la naissance de sa fille Charlie. Un livre pour déculpabiliser les femmes, un livre pétillant et bienveillant. Décidément, j’apprécie de plus en plus Alessandra! « T’as le blues, baby? », 271 pages, 18 €.

 

 

L’atelier création du parfum au Musée Fragonard…

Quelle femme n’a jamais rêvé de s’improviser « apprentie parfumeuse », et de créer LE parfum, qui la rendra plus irresistible encore….??
Quelle princesse n’a jamais rêvé de porter un parfum unique, qui lui soit propre, que les autres princesses ne pourraient pas copier?
Parce que toutes les femmes rêvent de cela, parce que l’univers du parfum fascine, séduit tout en étant invisible. Dans une société où l’image est reine,
le parfum suscite curiosités, envies, et encore et surtout des émotions. Le parfum est affectif.

J’ai donc « joué » à l’apprentie parfumeuse avec beaucoup de plaisir un samedi matin, au musée Fragonard. « L’atelier de création du parfum »,
présenté par le studio du parfum en partenariat avec le musée Fragonard mélange avec talent théorie et côté ludique.
Après un petit rappel historique des fondamentaux de la parfumerie, place au côté ludique, une liste de formules nous est distribuée, nous travaillons à base d’huiles essentielles,
l’unité de mesure des formules sera la goutte. En s’inspirant des formules proposées illustrant les plus grandes familles de senteurs ( chyprés, floraux…), à nous d’élaborer notre propre « recette ».
Pour cela, nous avons droit à 3 essais. Celui que nous jugerons être « notre jus » sera reproduit dans un flacon en 50ml. Une fois la formule personnelle et secrète élaborée, celle-ci est diluée avec de l’alcool.
Durant toute la durée de l’atelier,  Marina Jung Allégret, « nez » de profession est à notre écoute afin de nous guider dans l’univers passionnant des senteurs…

Une fois votre parfum confectionné, et votre petit diplôme d’apprentie parfumeuse signé, une visite guidée du musée vous est proposée.
Visite très intéressante, assez rapide pour ne pas s’ennuyer. Vous verrez un orgue à parfums d’époque, ou encore une kyrielle de flacons de parfums en porcelaine, ou ayant des formes allongées
pour que les femmes de l’époque puissent les cacher dans leur décolleté. Vous verrez également un alambic permettant la distillation ( vu aussi au musée Fragonard de Grasse, la ville du parfum, d’après mes lointains souvenirs…). La matinée se termine par une halte à la boutique Fragonard où vous découvrirez des senteurs à la forte personnalité olfactive. Mais ce sera l’objet d’un prochain post…!! Vous pouvez également visiter le musée sans participer à l’atelier. La visite est gratuite.

 

Bon plan de Princesse : Vous pouvez accéder à cet atelier à tarif préférentiel grâce à tickenjoy, au prix de : 60 €, allez voir sur leur site : http://www.tickenjoy.com/
Certaines personnes présentes lors de l’atelier ont eu l’idée par Groupon, connaissant la polémique récente concernant ce site, et n’ayant pour ma part jamais testé, je ne connais pas les tarifs proposés.

Informations pratiques : Musée du parfum, 9 rue Scribe, 75009 Paris. Tél: +33 (0) 1 47 42 04 56

Ouvert du lundi au samedi de 9h à 18h.
Ouvert dimanche et les jours fériés de 9h à 17h.
Métro Opéra – près de l’Opéra Garnier

Shenae Grimes : une petite princesse poids plume d’1m60…

Si pour vous Beverly Hills rime avec Brenda, Brandon, Kelly ou Dylan… cette princesse de poche vous sera inconnue, comme pour moi il y a quelques temps.

Les présentations s’imposent donc…! C’est que Beverly Hills, ou plutôt « 90210 », au risque de passer pour un trentenaire! oups! rime aujourd’hui avec Naomi, Ethan (tête à claques, ce n’est que mon avis), Navid (jeune puceau romantique) et notre petite Annie.

Notre petite princesse de la semaine, campe le rôle d’Annie Wilson, fille du proviseur so sexy, joué par Rob Estes, qui autrefois était connu pour mettre son nez dans « Les dessous de Palm beach »…  Elle est née le 24 octobre 1989 à Toronto. Avant de connaître le succès dans 90210, elle a joué dans un autre série teenage à succès « Degrassi ».

Du haut de son mètre 60, elle fait chavirer les coeurs, et on lui a prêté bon nombre de liaisons, avec entre autres, Josh Groban, Matt Lanter, elle sortirait aujourd’hui avec Jamie Johnston  un des acteurs de la série « Degrassi ».

Elle défraya la chronique à cause de son poids. Sa maigreur fut décriée, et fustigée, tout comme celle de sa partenaire dans la série: Jessica Stroup, comme étant une incitation à l’anorexie, et un modèle pour les mouvements « pro-ana » ( mouvements prônant l’anorexie).

On aime son regard et son sourire pétillant.

Parfois décriée pour ses goûts vestimentaires, la belle est audacieuse en matière de mode, et c’est souvent réussi, comme ici avec ses lunettes aux verres XXL qu’elle porte à merveille.

Encore une fois, adulée ou fustigée, Shenae est une petite princesse et une jeune actrice de talent.

La belle s’est mariée le 10 mai 2013 à Londres, avec son fiancé le mannequin et musicien Josh Beech. La cérémonie était intime et la mariée était en noir, dans une sublime robe signée Vera Wang, souvenez vous, je vous en parlais ici.

Chanel : créateur de it-bags depuis 1955…


 

Parce que son nom est sur toutes les lèvres des fashion princesses du monde entier, parce que le posséder est une fierté modesque…Le it-bag des it-bags, qui ne trouve son équivalent modesque qu’au sein de la maison Hermès, porte le doux nom de : « 2.55 » …

Des chiffres qui laissent rêveuses…envieuses… Il tient son nom de la date à laquelle Coco Chanel l’a crée, s’inspirant des vêtements masculins sur les champs de course, en février 1955. Véritable must-have pour toute fashionista, il est la pièce maîtresse d’un dressing de princesse. Bien décidée à l’acquérir avant mes 40 ans ( je me laisse une bonne marge, hein quand même…), j’aurai je l’espère, l’occasion d’en reparler.

Celui qui me séduit le plus est le « Timeless », repensé par le grand Karl, qui apposa le fameux sigle, les deux C entrelacés en guise de fermoir.

 

Autre it-bag de la maison, en 2009, Chanel lance la ligne Cocoon, fruit de la collaboration entre Karl Lagerfeld et la chanteuse Lily Allen, ces sacs se déclinent en nylon ou en agneau plongé. Certains ont la caractéristique d’être réversibles, car comme le disait Mademoiselle Chanel :  » Le vrai luxe, c’est que ce soit aussi beau à l’envers qu’à l’endroit. »

 

 

 

 

Revirement concernant l’égérie pour cette ligne, notre Vanessa Paradis remplace Lily Allen, et donne une « french touch »  à la campagne de pub.

 

 

 

 

Quant au dernier it-bag en date, la ligne Mademoiselle, représentée par la sublime Blake Lively. Le grand Karl dit que « sur le shooting de la campagne, tout le monde est tombé amoureux d’elle ». Rien d’étonnant à ce que cette sublimissime blonde envoûte « son monde » tant par son charisme que par sa plastique.

 

 

 

 

Mais qui est Blake Lively? ( cours de rattrapage express pour celles qui auraient joué les belle o bois dormant durant ces 10 derniers mois…)

Blake Lively, née 25 août 1987 à Los Angeles. Tourne son premier grand rôle, dans le teenage movie : « Quatre filles et un jean », qui met en scène 4 copines avec un jean magique ( l’intérêt majeur du film réside dans le fait de voir les débuts de Blake, de l’actrice d’Ugly Betty, et de l’actrice de la série Gilmore Girls). En 2007, elle devient Serena Van der Woodsen dans « Gossip Girl », et devient une star mondiale. Elle décroche par la suite un petit rôle dans « The town » le film de et avec Ben Affleck. Et elle sera en août 2011, à l’affiche du film  » Green Lantern ».

 

Cheryl Cole : une jolie petite princesse d’1m60…so sexy…

La petite princesse de la semaine n’est autre que Cheryl Cole, née Cheryl Ann Tweedy. Elle est née le 30 juin 1983 en Angleterre. Elle est issue d’une famille nombreuse : 3 frêres et 1 soeur. Elle débute sa carrière en tant que danseuse, et enchaîne pour cela les concours de bals.

Par la suite, elle participe à l’émission « Popstars : The rivals », et est sélectionnée pour faire partie du groupe « Girls Aloud ».

Elle sort en 2009 son premier album : « 3 words » (sorti en France en mars 2010), dont sont issus le single en duo avec Will. I.am : « 3 words », ainsi que « Parachute ».

Son divorce avec le joueur de football Ashley Cole en 2010, a été ultra médiatisé. Outre son divorce, 2010 fut une année difficile, car elle contracte le paludisme lors d’un voyage en Tanzanie, et doit être hospitalisée.

Rétablie, elle sort en octobre 2010 son deuxième album : « Messy little raindrops ».

En mai 2009 et 2010, elle obtient le première place du classement FHM des femmes les plus sexy du Royaume- Uni.

Elle a récemment participé au single « Heartbreaker » de Will.I.am

 

 

Une petite princesse à la voix d’or, so sexy, car encore et toujours…small is beautiful…!




Mon premier tag de princesse blogueuse: les 7 secrets de Princess Acidulée…

Il était une fois, par un samedi ensoleillé, Dame Skarlette eu la gentille idée de me taguer… Etant peu habituée à ce genre de pratique, elle m’expliqua que je devais dévoiler 7 de mes secrets…

7 secrets issus de mon boudoir de princesse…7, comme les 7 pêchés capitaux…Comme le dit Rose dans « Titanic » : « le coeur d’une femme est un océan de secrets… », je n’ai donc aucune difficulté à vous en avouer 7.

1- Je rêve d’aller à New York. ( Génération sex and the city oblige…)

2- Venise est pour l’instant le plus bel endroit que j’ai connu (Paris et la Corse mis à part, hein qd même…!!), et a une valeur particulière à mon coeur.

3- Je suis toujours perchée sur au moins 10 cm de talons pour sortir. Non parce que je considère que j’ai something à compenser, mais parce que les talons donnent immédiatement un galbe sexy aux pattes arrières des princesses…

4- J’ai rencontré mon Prince sur internet, véritable conte de fées moderne.

5- J’aime la phrase d’Inès de la Fressange : « Les vrais parisiens sont ceux qui ont rêvé de cette ville », car je me reconnais dans celle-ci. Lyonnaise d’origine, Paris m’a toujours fait rêver…

6- Le macaron!! Ma friandise préférée!!! So parisienne, so sophistiquée…Mes préférés sont les macarons Ladurée, parfum cassis violette. Je garde même les boîtes de cette maison pour leurs collections « ephémères », avec des célébrités, tel que Christian Louboutin. Collaboration o combien délicieuse, qui avait donné naissance à des macarons bicolores…so yummy.

7- J’adore les animaux. Je rêve d’avoir un chihuahua. Et même si j’adore un bon steack de temps en temps, vous ne me verrez jamais porter de fourrure. « Naked than fur ».

 

A mon tour, de taguer d’autres blogueuses :

Lily Chelmey

Chanelene


Bonne fin de we. Bise acidulée…

 

 

Naissance du « speedy bandoulière »: nouveau it-bag des princesses…

Je ne pouvais faire ce blog sans parler de ma marque fétiche : Louis Vuitton. ( Je vous entends déjà :  » un peu cher comme marque préférée… »). Je répondrais  d’une part, qu’il n’est pas interdit de rêver, la trentaine arrivée je rêve plus de sacs à mains que de conte de fées…, d’autre part, le it-bag est une valeur sûre ( bon, oki, peut être pas autant que l’immobilier, certes, mais autant que les manolo de Carrie Bradshaw!! ). Il s’accorde avec tout, et donne instantanément du cachet et du style à votre tenue, il est intemporel, lui ne se démode jamais.

Mon modèle favori : le speedy. Créé en 1930, il accompagne depuis les princesses d’hier : Sophia Loren ou Audrey Hepburn, ainsi que les princesses d’aujourd’hui, comme Jennifer Love Hewitt (en photo), ou encore Jessica Simpson… une kyrielle de stars l’ont dans leur dressing.

 

 

Mais il nous accompagne NOUS aussi, princesses au quotidien, pratique, fonctionnel ( il existe en plusieurs tailles), il est la perfection faite sac à main.

 

Son « frêre », le speedy bandoulière, est la déclinaison du speedy classique avec une bandoulière réglable et amovible, lui conférant un caractère plus casual.

Pour le lancement de son nouveau it-bag, Louis Vuitton s’est offert la charismatique socialite Caroline Sieber*. Photographiée par Boo George à Londres, particulièrement à New Bond Street, ou encore Notting Hill.

*Who is Caroline Sieber?

Cette socialite autrichienne de 27 ans fait partie de l’écurie Vuitton, mais est tout aussi proche de Chanel. Elle a été élue cet hiver « Femme la mieux habillée au monde » par le magazine Tatler.

Elle est aussi styliste, et a relooké Emma Watson ( Hermione d’Harry Potter ).

 

Alyssa Milano : une petite princesse d’1m57 populaire et engagée…

 

De son vrai nom Alyssa Jayne Milano, notre petite princesse de la semaine est née le 19 décembre 1972 à Brooklyn (NY). Elle débute sa carrière à 8 ans dans la comédie musicale « Annie » et fait des publicités. Puis elle s’adonne aux joies de la scène dans plusieurs pièces de théatre.

En 83, elle devient l’adorable Samantha Micelli dans la série à succès : « Madame est servie » (« Who’s the boss? » titre original), où elle joue le rôle de la fille du Prince de l’aspirateur, alias Tony Danza. Elle tourne en 85 « Commando », où elle joue la fille de Schwarzenegger.

Dans les 90’s, elle enregistre 5 albums et connaît un énorme succès au Japon. Après l’arrêt de la série qui la rendit célèbre en 92, elle fait des apparitions dans plusieurs téléfilms. Elle revient en 97 dans « Melrose Place ». Puis en 98, le rôle avec lequel elle explose à nouveau, je veux biensûr parler de Phoebe Haliwell dans la série « Charmed ».

En 2000, elle devient l’égérie des parfums Candie’s. Militante et engagée pour la PETA, elle devient végétarienne.

Elle est aussi ambassadrice pour l’UNICEF, et se rend à ce titre en Angola et en Inde au secours des enfants défavorisés.

En 2006, après l’arrêt de « Charmed », elle lance une ligne de vêtements pour les fans féminines de baseball. En 2007, elle joue dans la série « Earl ».

Côté tableau de chasse : elle épouse en août 2009 David Bugliari et attend son premier enfant, un petit garçon.

On aime son regard malicieux et ses formes sexy.

Notre petite princesse a accouché le 30 août,d’un petit Milo Thomas, de 3,2kg et 48 cm. L’actrice explique qu’elle a fait ce choix concernant les prénoms, car il s’agit des prénoms de ses deux grand-pères.

 

L’actrice pose depuis peu avec son petit Milo, so cute…

Nous avons tous une tendresse particulière pour cette petite princesse qui nous a touché à travers tous ses rôles d’actrice, et de femme engagée.

Encore une fois, succès, engagement et popularité ne riment pas avec centimètres!!