Naissance du « speedy bandoulière »: nouveau it-bag des princesses…

Je ne pouvais faire ce blog sans parler de ma marque fétiche : Louis Vuitton. ( Je vous entends déjà :  » un peu cher comme marque préférée… »). Je répondrais  d’une part, qu’il n’est pas interdit de rêver, la trentaine arrivée je rêve plus de sacs à mains que de conte de fées…, d’autre part, le it-bag est une valeur sûre ( bon, oki, peut être pas autant que l’immobilier, certes, mais autant que les manolo de Carrie Bradshaw!! ). Il s’accorde avec tout, et donne instantanément du cachet et du style à votre tenue, il est intemporel, lui ne se démode jamais.

Mon modèle favori : le speedy. Créé en 1930, il accompagne depuis les princesses d’hier : Sophia Loren ou Audrey Hepburn, ainsi que les princesses d’aujourd’hui, comme Jennifer Love Hewitt (en photo), ou encore Jessica Simpson… une kyrielle de stars l’ont dans leur dressing.

 

 

Mais il nous accompagne NOUS aussi, princesses au quotidien, pratique, fonctionnel ( il existe en plusieurs tailles), il est la perfection faite sac à main.

 

Son « frêre », le speedy bandoulière, est la déclinaison du speedy classique avec une bandoulière réglable et amovible, lui conférant un caractère plus casual.

Pour le lancement de son nouveau it-bag, Louis Vuitton s’est offert la charismatique socialite Caroline Sieber*. Photographiée par Boo George à Londres, particulièrement à New Bond Street, ou encore Notting Hill.

*Who is Caroline Sieber?

Cette socialite autrichienne de 27 ans fait partie de l’écurie Vuitton, mais est tout aussi proche de Chanel. Elle a été élue cet hiver « Femme la mieux habillée au monde » par le magazine Tatler.

Elle est aussi styliste, et a relooké Emma Watson ( Hermione d’Harry Potter ).

 

Alyssa Milano : une petite princesse d’1m57 populaire et engagée…

 

De son vrai nom Alyssa Jayne Milano, notre petite princesse de la semaine est née le 19 décembre 1972 à Brooklyn (NY). Elle débute sa carrière à 8 ans dans la comédie musicale « Annie » et fait des publicités. Puis elle s’adonne aux joies de la scène dans plusieurs pièces de théatre.

En 83, elle devient l’adorable Samantha Micelli dans la série à succès : « Madame est servie » (« Who’s the boss? » titre original), où elle joue le rôle de la fille du Prince de l’aspirateur, alias Tony Danza. Elle tourne en 85 « Commando », où elle joue la fille de Schwarzenegger.

Dans les 90’s, elle enregistre 5 albums et connaît un énorme succès au Japon. Après l’arrêt de la série qui la rendit célèbre en 92, elle fait des apparitions dans plusieurs téléfilms. Elle revient en 97 dans « Melrose Place ». Puis en 98, le rôle avec lequel elle explose à nouveau, je veux biensûr parler de Phoebe Haliwell dans la série « Charmed ».

En 2000, elle devient l’égérie des parfums Candie’s. Militante et engagée pour la PETA, elle devient végétarienne.

Elle est aussi ambassadrice pour l’UNICEF, et se rend à ce titre en Angola et en Inde au secours des enfants défavorisés.

En 2006, après l’arrêt de « Charmed », elle lance une ligne de vêtements pour les fans féminines de baseball. En 2007, elle joue dans la série « Earl ».

Côté tableau de chasse : elle épouse en août 2009 David Bugliari et attend son premier enfant, un petit garçon.

On aime son regard malicieux et ses formes sexy.

Notre petite princesse a accouché le 30 août,d’un petit Milo Thomas, de 3,2kg et 48 cm. L’actrice explique qu’elle a fait ce choix concernant les prénoms, car il s’agit des prénoms de ses deux grand-pères.

 

L’actrice pose depuis peu avec son petit Milo, so cute…

Nous avons tous une tendresse particulière pour cette petite princesse qui nous a touché à travers tous ses rôles d’actrice, et de femme engagée.

Encore une fois, succès, engagement et popularité ne riment pas avec centimètres!!

 

Le candy bag de Furla : nouveau it-bag acidulé…

Furla, boulevard des capucines, mardi 29 mars 2011,

Furla présentait à l’occasion d’un cocktail sa dernière création, le candy bag,
un sac en PVC, aux couleurs acidulées. Adepte du color block? non, pas tout à fait, trop âgée, pensais je…(à cause de ma ride)…
C’était sans compter mon addiction pour les sacs à main, je me suis évidemment laissée tenter.
Le modèle rose porté par Betty, présente à cette soirée, a bien entendu été pris d’assaut par les nombreuses modeuses présentes. Beaucoup de bloggeuses avaient également fait le déplacement,
dont la pétillante et sympathique Emilie the brunette, rencontrée pour la première fois.

J’ai opté pour le jaune, pas facile à porter, me direz vous, c’est certain, mais une fashionista aime les défis modesques!!!

 

Le champagne était délicieux, (autre addiction acidulée), et les friandises sucrées fondaient dans la bouche…hmmm!!

Signe d’une soirée réussie le Prince, moins friand de mondanités, ne s’est pas ennuyé.

Bonjoor à toutes les Princesses, ( et leurs Princes, ou pas )…

Oui, j’ose l’affirmer, toutes les femmes sont des Princesses!!

Quelque soit leur origine, leur couleur de peau, ou encore leur tour de taille, grandes ou petites, NOUS sommes des Princesses, avec nos exigences, nos petites tragédies, nos histoires, nos caprices…

Les petites Princesses sont mes favorites je l’avoue, peut être car on ne parle pas assez d’elles…et qu’elles sont pourtant nombreuses. On leur demande parfois si elles mangent un  Happy meal, ou si elles peuvent se lever alors qu’elles sont déjà debout, ou encore si elles ont zappé l’étape soupe à la table familiale.

Bref pour toutes ces petites , mini ou Princesses de poche, je me propose de livrer du haut de mon mêtre 55, mon univers acidulé, fait de glamour, de féerie et de douceurs sucrées, car la féminité et le glamour ne sont pas question de centimètres…!!

Coup de coeur: Miss Ferling une marque beauty acidulée…

Je tenais absolument à vous parler de la marque Miss Ferling que j’affectionne tout particulièrement!!

Cette marque au design acidulé, depuis 2006, aux packaging volontairement rétro, me fait penser à l’univers glamour et sucré des pin-up, un peu comme la marque Benefit, en un peu plus girly…

Des produits fabriqués en France, avec des composants respectueux de la peau, même des peaux fragiles, comme la mienne par exemple.

J’ai testé le baume « pour les pattes arrières », ultra doux pour les pieds, ainsi que le « baume des tigresses » quant à lui, pour les pattes avant. De par leur petite taille, ces produits mini format, maxi soin, sont transportables partout dans nos trousses à beauté pour affronter, comme le dit si bien Miss ferling « la jungle urbaine ». De plus, souvent à base de guimauve, et de senteurs sucrées, ces produits donnent le sourire!!!

A découvrir ou à redécouvrir sur le site: http://www.missferling.fr/missferling.html

« La baguette magique » tant attendue est enfin arrivée, une baguette « attrape-coeurs, où se niche un parfum piège à prince charmant » dixit Miss F.

A venir, un énigmatique « baume SOS qui sauve les tigresses de tous les tracas »…

Elégance et sophistication: Lise Charmel ou la lingerie des princesses…

Défilé Lise Charmel, Salon international de la lingerie, le 22 janvier 2011. Porte de Versailles.

Pour cette nouvelle collection anniversaire, Lise Charmel fête cette année ses 35 ans, la marque rime encore et toujours avec élégance et sophistication à la française, un festival de dentelle bien entendu, mais également une kyrielle de détails qui font de cette marque un des fleurons du monde de la lingerie, et une des marques préférées des princesses que nous sommes…

Parmi ces détails, les boas en plume, les éventails, les loups, et surtout les manchettes, détail absolument sublimissime, à la la fois sensuel et chic, j’adooore!!! Nous avons eu la chance, après le défilé de recevoir en cadeau, le tout dans un packaging soigné, une magnifique manchette en dentelle et soie, rappelant le laçage du corset. Croyez moi, elle fait son effet…!! A porter le soir pour des moments coquins avec le prince, ou en journée pour un poignet ultra sophistiqué.

Beaucoup de capes également, je vous entends d’ici, « comment porter une cape, nous les minis??? », effectivement, un ourlet s’impose! 2 solutions, la première et la plus économique, vous apprenez à coudre, soit la seconde solution pour les plus maladroites, dont je fais partie, vous allez chez votre couturier de quartier, qui à force de vous voir, vous fera peut être un prix 😉 Nous les mini princesses, sommes des clientes intéressantes pour les couturiers de quartier.

Ma préférence va à la lingerie noire ou rouge pour le côté sulfureux, mais tous les modèles sont absolument sublimes…

A vous de juger à travers ce petit extrait :


Lise Charmel Défilé Salon International de la… par Lise-Charmel

Mister Big ou l’anti Prince charmant…


Carrie Bradshaw n’est pas la seule à avoir son Mister Big…

Nous en avons toutes un quelque part, dans notre placard, (ou dressing ), notez que je dis bien quelque part, et pas « à nos côtés », car le propre de Mister Big est qu’il n’est pas auprès de nous, grand phobique de l’engagement, son truc à lui c’est d’être absent.
Nous fantasmons sur ses silences, ses absences, les phrases qu’il n’a pas dites, mais que « selon nous il a voulu dire par ses silences », doté d’un charisme hors normes, eh oui, Mister Big doit bien avoir qq chose, il nous a fait, ou nous fait encore tourner la tête par son côté inaccessible.
Mister Big un Prince?

Dôtée aujourd’hui d’une certaine expérience et (accessoirement d’une ride) due à mon grand âge, je puis affirmer que non, Mister Big n’a rien d’un Prince.
Un Prince est un homme qui vous soutient au quotidien, est triste quand vous souffrez, qui vous tient la main quand vous êtes malade, qui satisfait vos caprices dès qu’il le peut, qui ne rit jamais de vos faiblesses, bref, un Prince est un homme qui vous aime et vous respecte au quotidien.
Parce qu’à travers la personnalité du Prince que nous avons à nos côtés, c’est l’opinion que nous avons de nous même qui transparaît.

En un mot, une Princesse ne doit pas revoir ses exigences à la baisse, nous exigeons beaucoup afin d’obtenir le meilleur.

Merci mon Prince…

Caprice de champagne au Georges…

Coup de coeur pour cet endroit aux accents industrialo-chic made in Costes, signé par Dominique Jacob et Brendan Mc Farlane.

Après s’être cultivée au Centre Pompidou, voir l’expo Mondrian par exemple, une Princesse a besoin d’une pause « champagnée » (ou pas).  A 14 € le kir champagne cerise,avec une vue imprenable sur Paris, la pause au Georges s’impose. Si l’accueil est un peu froid, la déco originale mais à la fois raffinée vous ravira. Quant à la rose posée sur chaque table, cette attention « particulière » vous réchauffera votre coeur de princesse… Que vous soyez à l’intérieur ou en terrasse, vous passerez un exquis moment.

Alors n’hésitez plus, faîtes un caprice, faîtes CE caprice!!

Le meilleur cheesecake est il au café Marly ?…

De par son emplacement unique au coeur du Louvre sous ses arcades, le café Marly reste un lieu qu’il faut connaître à Paris, une valeur sûre.

Vous ne serez pas déçue par la vue fabuleuse qu’offre ce café mythique.

Que ce soit en terrasse ou dans le salon style Napoléon III décoré par Olivier Gagnère, vous apprécierez ce délicieux moment.

Fleuron du groupe Costes, ce café propose un cheesecake savoureux accompagné de son coulis de fruits rouges.

Mais la recherche continue…

Reese Witherspoon: la revanche d’une princesse de poche…

Cette mini princesse est une de mes favorites, et culmine à 1m59. Elle est née le 22 mars 1976 en Louisiane, son vrai nom est Laura Jeen Reese Witherspoon. Elle passe sa tendre enfance en Allemagne, puis ensuite aux Etats-Unis.

On a pu la voir dans  » Un été en Louisiane » en 1990, elle n’est alors âgée que de 14 ans. Elle étudie ensuite la littérature anglaise à l’université de Stanford.

Le cinéma la rappelle, et elle joue dans le film « Fear » en 1996 et « Freeway » avec K. Sutherland. Puis viennent des films au succès plus important : « Pleasantville » en 1998, « l’Arriviste »en 1999 et le sulfureux « Sexe intentions » en 1999.

Mais THE film, un de mes films culte, vous l’aurez sans doute compris, est « La revanche d’une blonde » en 2001.

En aucune manière son mètre 59 ne l’empêcha d’attirer dans ses filets Ryan Philippe, avec qui elle a eu 2 enfants, Ava Elizabeth, et Deacon.

En 2006, elle reçoit l’Oscar de la meilleure actrice pour « Walk the Line ».

Séparée de Ryan Philippe, elle fut un temps au bras de Jake Gyllenhaal et vient d’épouser son agent Jim Toth.

Un concentré d’1m59 de beauté et d’intelligence…